[Ajouter ce site
dans vos favoris]

- Recherche par substances -

A  B  C  D  E  F  G  H
 I  J  K  L  M  N  O  P  Q
 R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

- Recherche par symptômes -




Partenaires













APIS MELLIFICA
APIS MELIFICA
(APIS MELLIFERA)
(APIS MELLIFERA MELLIFERA)
(APIS MELLIFERA SCUTELLATA)
(APIS MELLIFERA LIGUSTICA)
(APIS MELLIFERA CARNICA)
(APIS CERANA)
(APIS FLOREA)
APIUM VIRUS
L'ABEILLE ENTIERE
LE VENIN D'ABEILLE

Présentation du traitement homéopathique « APIS MELLIFICA » ou « APIS MELIFICA » ou « APIS MELLIFERA », l’abeille entière dans le dictionnaire homéopathique (répertoire de Kent) :

Le traitement homéopathique « APIS MELLIFICA » est composé de l’abeille commune entière avec son dard et sa poche à venin. Famille des hyménoptères. Apis entier est utilisé pour fabriquer ce traitement homéopathique auquel on fait appel pour traiter les oedèmes en absence totale de soif. Tous les symptômes d’ « APIS MELLIFICA », en particulier cutanés, rappellent ceux de la piqûre d’abeille, son envenimement et ses conséquences. La toxicologie du venin d’abeille sert donc, comme pour tout traitement homéopathique, à traiter les symptômes que produit ce venin.

Symptômes généraux extraits du dictionnaire homéopathique (du + ciblé au – ciblé) :

Profil type :  

Hors de son application immédiate de traitement des oedèmes, piqûres d’insectes et autres applications ci-dessus, Apis Mellifica est aussi un grand traitement de fond dans le cas de certaines typologies précises de terrain. De cette façon, Apis Mellifica, lorsqu’il s’adresse aux personnes jeunes, désigne les garçons et les filles à constitution dite « scrofuleuse ». Ils sont faibles, souvent larmoyants, incapables de fixer longtemps leur attention. Ils semblent peu attentifs aux remontrances et semblent constamment perdus dans leurs rêves. Ils sont soufferts ou souffrent encore de scarlatine ou de rougeole mal soignées dont ils présentent certaines séquelles cutanées. Ils sont sujets aux urticaires, sont souvent pris de crises de démangeaisons (le plus souvent sans raison) avec grande agitation, nervosité et « pleurnicherie ». Ils sont le plus souvent irritables et anxieux, passant très facilement d’un état extrême à un autre. Abattus ou soudainement agités sans raison, ils se concentrent très difficilement sur un sujet donné.  Leur sommeil est agité de soubresauts et, parfois, ils peuvent pousser des cris très perçant en dormant ou en se réveillant brusquement. Ce sont globalement des enfants qui crient beaucoup et de façon très aigu, comme s’ils étaient brusquement piqués par un insecte ou qu’ils s’enfonçaient une écharde sous la peau. Ils sont extrêmement sensibles à toute douleur piquante et suréagissent presque toujours à la douleur qu’ils ressentent et dont ils exagèrent presque toujours la portée réelle. Tout les effraie et les déstabilise facilement. 

Plus largement, APIS MELLIFICA est un des grands traitements homéopathiques des caractères chagrins, facilement en larme, du comportement adolescent et des comportements psychologiques instables. Certains troubles du comportement aussi lorsque, sans raison au moins apparente, ils dérivent vers la tristesse et la mélancolie. Apis traitera aussi souvent avec succès le comportement de l’enfant capricieux, grognon, perpétuellement agité et incapable de fixer son attention. Dans ce cas, le comportement scolaire est altéré et l’enfant semble avoir du mal à s’intégrer à un groupe même pour jouer. Chez ces sujets, le comportement physique peut lui aussi surprendre : le sujet est lunatique, « sur une autre planète ». Il semble se réfugier dans ses rêves et ne pas supporter la réalité. Une mère dira souvent de cet enfant que son comportement a changé du jour au lendemain mais c’est rarement le cas (si c’est le cas, il faut chercher un traumatisme psychologique en plus du profil terrain). Le comportement chez l’enfant en question est très différent du comportement des enfants qu’il côtoie. Son comportement à l’école est souvent et trop facilement associé à un comportement antisocial et parfois même à un comportement déviant, surtout par rapport aux autres qui sont jugés comme ayant un «bon comportement ». On dira de lui qu’il a « un comportement bizarre » ou un « comportement à risque ». Pourtant l’analyse du comportement du sujet démontre le plus souvent qu’il n’a pas de problème autre que des problèmes de terrains et d’irritabilité faciles à traiter par des substances du type APIS MELLIFICA. Le comportement alimentaire est parfois altéré mais tout rentre dans l’ordre avec le traitement de terrain et les symptômes de comportement agressif disparaissent aussi. Ainsi ce que l’on désigne un peu trop souvent sous le terme de trouble du comportement chez l’enfant est le plus souvent une souffrance cachée induite par de nombreux symptômes dus à un simple dérèglement de terrain.